Vendée Globe : Virbac-Paprec 3 perd sa quille ! Rêve brisé

par Team Sports Vendée.fr  -  22 Janvier 2013, 09:50  -  #VENDÉE GLOBE

virbac-paprec.jpg

Terrible coup du sort pour Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3). Alors qu'il filait à belle allure vers un probable podium, le skipper niçois a vu ses ambitions s'évanouir en quelques secondes, suite à la perte de la totalité de sa quille. Une rupture mécanique cruelle qui rappelle à chaque skipper que la course est encore loin d'être terminée et qu'à chaque instant, le rêve peut se briser. Comme d'autres avant lui (Marc Guillemot, Roland Jourdain, Mike Golding...), Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) vient de subir un terrible et cruel coup du sort dans ce 7ième Vendée Globe. A un peu plus de 2000 milles seulement des Sables d'Olonne, soit une grosse semaine avant l'arrivée estimée, le skipper niçois vient de perdre sa quille. Une avarie majeure qui aurait pu le faire chavirer rapidement. Il a fallu toute l'expertise du skipper, beaucoup de sang froid et un peu de chance pour éviter le pire.

Vendée Globe 2012 teamsportvendee E-B (71)

Douleurs et avaries

A un peu plus de 600 milles dans son tableau arrière, Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets), toujours bien calé dans un généreux flux de sud-ouest, file a bonne allure et affiche la plus belle moyenne des dernières 24 h avec 370 milles affichés au compteur. La progression est en revanche plus compliquée pour Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur).“ La route ne s'arrete pas mais elle se rallonge ! la 2ème drisse a cassé, le code 0 est passé à l'eau. Je l'ai récupéré comme le reacher et je fais route sous J2. je venais de changer la voile avant la nuit et j'avais vérifié visuellement la drisse comme à chaque fois depuis et rien noté de suspect...je m'apprêtais à vous écrire un beau mail vous disant que c'était une belle journée avec des albatros ET des poissons volants: c'est sympa d'avoir les 2 en meme temps. Il va falloir que je monte au mat dès que possible pour remettre une drisse pour les voile d'avant d'ici là, je me repose et à demain“, écrivait Tanguy dans son message de la nuit. Des soucis de voiles d'avant malheureusement partagé par Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) qui souffre actuellement de plusieurs blessures, dont notamment une côte cassée. La douleur vive n'empêche pas le courageux skipper d'afficher la deuxième meilleure progression des dernières 24 h (305 milles) !

team-plastique.jpg

Le top 5 au classement de 5 heures (4h UTC)

1- François Gabart (MACIF) à 1730,2 milles de l'arrivée

2- Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) à 95 milles du leader

3- Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) à 421,1 milles

4- Alex Thomson (Hugo Boss) à 657,7 milles

5- Mike Golding (Gamesa) à 2284,6 milles