Les vingt solitaires réunis pour une dernière conférence de presse commune J-3

par Team Sports Vendée.fr  -  7 Novembre 2012, 20:44  -  #VENDÉE GLOBE

Vendee-Globe-2012-1380.JPG

C’est devant plus de 200 journalistes, que Bruno Retailleau, Président du conseil général de Vendée, accompagné du  maire des Sables d’Olonne, de Patricia Brochard, co-présidente de Sodebo et de Denis Horeau, directeur de course, a présenté mercredi les vingt skippers au complet à trois jours du départ de l’épreuve. Après avoir rappelé à quel point le Vendée Globe, tout en restant fidèle à ses valeurs, avait pris cette année une dimension supérieure, Bruno Retailleau a tenu à préciser combien, dans le contexte économique actuel, obtenir la présence de vingt concurrents sur la ligne de départ était un résultat inespéré. Denis Horeau précisait, quant à lui, la qualité du plateau, le niveau de préparation élevé des concurrents, le professionnalisme des équipes engagées sur cette édition 2012. Venait ensuite la présentation de chacun dans une ambiance bonne enfant, où l’on pouvait apprécier le plaisir que tous avaient de se retrouver encore une dernière fois, avant de se confronter sur l’eau dès samedi à 13h02.

Vendee-Globe-2012-1378.JPG

"Le Vendée Globe a pris cette année une dimension populaire supérieure. Dans le Village, ce qui m’a beaucoup impressionné, c’est cette sorte de capacité de recueillement du public. On n’a pas affaire à une file d’attente, mais à une sorte de procession. Les gens patientent tranquillement, discutent, regardent les bateaux, on les sent rêver. On les sent en osmose, il y a une forme de communion entre eux et cet événement. Il y a quelque chose de très fort qui se noue entre le public et les skippers. Les gens veulent les voir, car pour eux, ce sont des héros. Le concept de la course est très simple, tout le monde peut le comprendre. Pas besoin d’être un spécialiste pour pouvoir y accéder. Je pense surtout que c’est une très belle histoire, une légende. C’est plus qu’une compétition, plus qu’une course. C’est l’histoire d’un face à face entre l’homme et la nature. L’homme, dans ce qu’il a de fragile, mais aussi en terme d’esprit, de volonté, face à une nature très belle, immense mais terriblement dangereuse. Or, que l’on soit Français, Brésilien, Japonais, on doit pouvoir se projeter et faire cette course par procuration… D’autant plus qu’on a démultiplié, grâce au numérique, la faculté d’ubiquité des spectateurs. Grâce au site internet et aux réseaux sociaux, aux images que nous allons envoyer partout, tout autour de la planète, tout le monde pourra y accéder. De même, la course prend de plus en plus une dimension internationale. Sur les 15 chaînes qui vont passer des directs, 4 ou 5 sont des directs de chaînes étrangères. C’est une course autour du monde et c’est normal qu’elle ait une dimension planétaire." Bruno Retailleau, Président de la SAEM Vendée, organisateur du Vendée Globe .

Infos pratiques

Ouverture du village jusqu’au 11 novembre 2012 de 10h à 20h (Entrée gratuite)

Nocturnes (fermeture à 22h) : le 9 novembre 2012.

Le village ouvrira exceptionnellement le 10 novembre de 8h à 20h et le 11 novembre de 10h à

18h. Le ponton sera ouvert de 10h à 20h tous les jours, jusqu’au 8 novembre inclus.