J + 41 et 18 h à 250 milles à l'est de l'antiméridien

par Team Sports Vendée.fr  -  22 Décembre 2012, 09:57  -  #VENDÉE GLOBE

111206-affichevg

  • Match race dans l'ouest
  • Ecart latéral significatif pour les deux leaders
  • Dick et Le Cam accélèrent
  • Echappée de Le Cam ?
  • Tanguy De Lamotte grappille des milles

Antiméridien passé hier en début d'après-midi, François Gabart (MACIF) et Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) naviguent officiellement dans l'ouest ! Même si la route est encore très longue avec un peu plus de 10 000 milles sur la trajectoire la plus courte vers les Sables d'Olonne, le changement de lettre sur le tableau des longitudes, passé de E pour Est à W pour West (ouest en français) donne du baume au cœur aux coureurs d'océans, un regain de fraîcheur aux organismes fatigués. Et il en faut !

Devant, la bataille fait toujours rage. Dans le sillage des leaders, la lutte ne faiblit pas non plus, malgré les soucis techniques de certains. C'est la grande ruée vers l'Ouest !

Vendee-Globe-2012-teamsportvendee-E-B--75--copie-1.JPG

Si le classement de ce matin 5 h (heure française) montre une très faible avance de François Gabart (MACIF) sur Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), avec 1,4 milles seulement sur la route théorique la plus courte, l'écart latéral est beaucoup plus conséquent. 30 milles, c'est le plus grand constaté depuis le passage de la porte Est Australie, le 17 décembre au soir. Plus au nord, dans un flux de 20 nœuds de nord-ouest et une mer qui s'est bien calmée depuis le passage du plateau de Campbell, Armel Le Cléac'h poursuit sa route ciselée en direction de la porte de Nouvelle-Zélande, qu'il devrait franchir en premier en milieu de matinée. Mais s'il incurve sa trajectoire juste après le passage de la porte, l'écart latéral pourrait se réduire très rapidement. Il pourrait même croiser une nouvelle fois de très près la route de Gabart, obligé de remonter vers la porte pour la valider. Attention aux règles de priorité ! Dans un flux stable d'ouest toute la journée, les deux inséparables duettistes devraient se faire bientôt rattraper par un front de nord-ouest de 25/30 nœuds qui leur permettra de naviguer en route quasi directe vers la porte Ouest Pacifique...toujours en mode march-race.

J-P DickDick, l'homme le plus rapide de l'est

Pour Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3), c'est plutôt le mode vitesse qui domine ! C'est ce matin le plus rapide de l'est avec Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered). Les deux hommes ont parcouru exactement 369.8 milles ces dernières 24 h (Dominique Wavre 368,2). Glissant dans un vent de nord ouest d'une vingtaine de nœuds à 370 milles de la porte Est Australie, il devrait accélérer encore sur la route directe les prochaines heures dans un vent qui va forcir à 25-30 nœuds. Le vacarme à bord de Virbac Paprec 3, entendu lors du live du Vendée Globe hier, n'est pas prêt de s'arrêter ! Ca file bien aussi derrière.

Vendee-Globe-2012-teamsportvendee-E-B--59-.JPG

Alex Thomson (Hugo Boss) devance toujours Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) dans un flux de nord-ouest de 25/30 nœuds qui devrait passer un peu à l'ouest dans la journée, en faiblissant légèrement. Tous les deux, en prise à des soucis techniques, parviennent à rester dans le match. Pourtant, Bernard confiait hier une certaine lassitude à ne pouvoir faire marcher son bateau en mode course...pendant qu'Alex, auteur depuis le départ d'une magnifique progression, a fortement réduit ses communications pour économiser la précieuse énergie dont il manque suite à ses soucis d'hydrogénérateur...Et les prochaines heures s'annoncent difficiles, à l'approche du plateau de Campbell qui à précédemment bien secoué les deux leaders.

Jean LecamHold-up de Le Cam ?

A 1745 milles de la tête de course, Jean Le Cam (SynerCiel) a validé la porte Est Australie en début de soirée hier. Avec 10 h d'avance sur son poursuivant direct Mike Golding (Gamesa), dans un flux de 20 nœuds de nord-ouest, il pourrait bien creuser l'écart avec le reste du groupe dans les prochaines heures. La pointe sud d'une bulle anticyclonique s'est en effet développée sous la Tasmanie et pourrait bien rattraper Mike Golding (Gamesa), Dominique Wavre (Mirabaud) et Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered). La carabine est à noueau de sortie pour le tonton flingueur de l'ouest qui pourrait ainsi s'échapper dans un vent de nord consistant et stable pendant un bon moment. A suivre...ouest qui devrait tenir au moins 48 h et lui permettre d'atteindre la porte Est Australie dans un peu plus de deux jours. La situation s'annonce un peu plus compliquée pour Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets).

Vendée Globe 2012 teamsportvendee E-B (1)

A 70 milles de la longitude la plus ouest de la porte Est Australie, il devrait voir le vent mollir dans la nuit. 200 milles derrière, Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) continue à grappiller des milles sur Bertrand en traçant une route plus courte mais devrait se voir prochainement ralenti par des vents faiblissants.

Situation inverse pour Alessandro Di Benedetto (Team Plastique). Le volubile franco-italien accélère à nouveau dans un flux de 20 nœuds de nord-ouest qui se maintiendra toute la journée avant de forcir dans la nuit en basculant à l'ouest. Il n'est plus qu'à 135 milles de la porte Amstedam.