Golden Globe Race : Code rouge pour Loïc Lepage qui a démâté au large de l'Australie, et qui va être secouru mardi matin.

par Sports Vendée "L'Actualité"  -  22 Octobre 2018, 14:42  -  #GGR, #GGR2018, #GOLDEN GLOBE RACE, #LES SABLES d'OLONNE, #VENDEE, #goldengloberace, #lsoagglo, #PAYS DE LA LOIRE

Golden Globe Race : Code rouge pour Loïc Lepage qui a démâté au large de l'Australie, et qui va être secouru. ©SportVendeeActus2018

Golden Globe Race : Code rouge pour Loïc Lepage qui a démâté au large de l'Australie, et qui va être secouru. ©SportVendeeActus2018

On a appris dans la nuit de samedi à dimanche 21 octobre que le français Loïc Lepage (62 ans) avait démâté et qu’il avait une voie d’eau importante à bord de son Nicholson 32.

II a déclenché sa balise d'urgence samedi en début de soirée.

Il se trouve au sud de Perth à 600 milles des côtes avec des vents de 25 nœuds et des vagues de 3 mètres". Les secours sont en route.

Le navigateur en solitaire, Loic Lepage, qui avait basculer dans le classement Chichester (pour les concurrents ayant fait escale ou qui demandent assistance), s'est débarrassé de son gréement, avant de faire "part de son inquiétude sur la quille, un morceau du mât ayant sans doute endommagé la coque mais la voie d’eau avait cessé."

Dans un premier temps, le Breton a alerté le PC Course sans demander assistance mais s'est ravisé quelques heures plus tard, quand la situation a basculé à 18:10 UTC. Loic Lepage a appelé une deuxième fois le PC Course face à "une voie d’eau de 160 litres par heure provenant de la quille mais inaccessible car cachée par le réservoir d’eau. Ses pompes fonctionnaient et contenaient le flux, mais dehors les conditions météo empiraient avec des vents de 40 noeuds."

Le Centre de Coordination de Secours de Canberra qui avait déjà été alerté de la situation de Laaland en CODE ORANGE, a intercepté le signal de la balise EPIRB à 18:30 UTC et a immédiatement lancé une alerte de relais secours MAYDAY à tous les bateaux. Un avion Challenger de recherche et de secours a décollé de Perth et devait atteindre la zone de Laaland à 23:00 UTC.

Son équipage à communiquer avec le skipper par radio VHF et ils ont pris une photo de l’état du bateau qui n’a plus son mât attaché à l’arrière du bateau en guise d’ancre.

Huit skippers restent en course. La flotte est toujours menée par Jean-Luc Van Den Heede, avec 3.000 milles d’avance sur le Néerlandais Mark Slats attendu ce dimanche en 2e position à Hobart.

©Sport Vendée Actus 2018