G.G.R des améliorations ont été apportées

par Sports Vendée "L'Actualité"  -  19 Décembre 2017, 14:10  -  #NEWS, #VENDÉE GLOBE, #VOILE, #SOLITAIRE DU FIGARO, #ROUTE DU RHUM, #GOLDEN GLOBE RACE

©VSACTUS 2017 #GGR LES SABLES D OLONNE 2018

©VSACTUS 2017 #GGR LES SABLES D OLONNE 2018

Lundi 18 décembre 2017, l’organisateur de la course la G.G.R (Golden Globe Race), Don McIntyre, en présences de Yannick Moreau, soutien de la course au nom de l’Agglomération des Sables d’Olonne, et du skipper Jean-Luc Van den Heede, ils ont précisés les objectifs et la rencontre avec la FF Voile.


Don McIntyre a indiqué que la discussion avec la FFVoile avait été constructive. Il a expliqué à celle-ci le contenu du règlement de course et a rappelé que cela faisait 30 ans qu’il travaillait dans l’événementiel et qu’il avait une expérience en la matière.

"La Golden Globe Race, course de voile à l'ancienne aura bien lieu. La fédération française de voile avait émis des doutes par rapport à la sécurité des skippers pour cette course autour du monde effectué sur des bateaux anciens (avant 1988). Des améliorations ont été apportées par l'organisation de la course, les discussions continuent mais plus de doute pour le déroulement de cette nouvelle aventure". 

 

Don Mac Intyre, organisateur "Golden Globe Race" a précisé les conditions lors d'une conférence organisé aux Sables-d'Olonne lundi 18 décembre 2017.
" Jusqu'à 30 marins seront engagés dans cette course à l'ancienne, avec mon ami, le mythique Jean-Luc Van Den Heede, héros du Vendée Globe et qui sera au départ .
Les bateaux pourront être tracés par l’organisation mais les skippers ne pourront pas connaître la position des autres concurrents. Le Suhaili (bateau de Sir Robin) et le Joshua ouvriront le départ comme deux lièvres. Cela devrait faire des très belles images télévisées lors du départ le 1er juillet".

 

LA POSITION FFV :

"Quelle que soit la position de la FFVoile qui sera annoncée en janvier, il est déjà acté que la GGR ne sera pas inscrite au calendrier officiel de la fédération".

Comme l’a précisé Jean-Luc Van den Heede ; " les règles relatives aux régates ne seront pas suivies, par contre le seront celles relatives à l’évitement des collisions grâce à un radar ".
Les organisateurs ont annoncé que la FFVoile ne ferait rien pour empêcher cette aventure d’être vécue, considérant que les marins qui s’y préparent " marchent sur les traces de l’Histoire".