La victoire pour Majka.. Nibali facile... Quatre Français dans le Top 10 au général...

par Sports Vendée.fr "L'Actualité"  -  19 Juillet 2014, 19:13  -  #TOUR DE FRANCE

Pierre Rolland dans le Top 10

Pierre Rolland dans le Top 10

Au terme d’une superbe étape, c’est Rafal Majka (TCS) qui s’impose en solitaire à Risoul. Le Team Europcar a brillé avec Cyril Gautier échappé toute la journée et Pierre Rolland qui termine 12e.

 

Dès le début de l’étape, le peloton était agité par de nombreuses attaques. La perspective d’une ascension régulière de près de 82 km jusqu’au Col du Lautaret, poussait les coureurs à se démarquer dès le départ.

 

Rapidement, une quarantaine de coureurs se dégagent autour du maillot jaune, Pierre Rolland et Cyril Gautier sont là pour le Team Europcar.

 

Le peloton principal revient sur les hommes de tête et ce sont finalement 17 coureurs qui vont partir en échappée, pour constituer le groupe de tête. Parmi ceux-ci, le Breton Cyril Gautier fait bonne figure.

 

L’écart augmente et les échappés comptent plus de 5 minutes d’avance. Sous l’impulsion des coureurs de l’équipe NetApp, prenant des relais appuyés à l’équipe de Vincenzo Nibali (AST), le retard du peloton diminue et l’écrémage commence sur les premières pentes du mythique Col d’Izoard.

 

Lorsque la pente de l’Izoard se durcit, les coureurs de tête augmentent l’allure et Cyril Gautier perd le contact des purs grimpeurs.

 

C’est le maillot à pois [en fait, le second derrière Nibali, ndlr.], Joaquim Rodriguez (KAT) qui passe en tête au col qui marque le point culminant du Tour de France.

Dans la descente, un petit groupe de favoris se détache, parmi ceux-ci, les trois premiers au classement général.

 

Derrière, en poursuite, Pierre Rolland est aux côtés du 5e du général, Tejay Van Garderen (BMC). Il a également récupéré Cyril Gautier. Le regroupement se fait à 22 km de l’arrivée et l’explication finale va pouvoir avoir lieu, alors que le groupe de tête (11 coureurs) compte encore 1’30 d’avance. 

 

Au début de l’ascension, l’échappée éclate, De Marchi (CAN), rejoint par Majka (TCS) s’envolent.

 

Le Polonais part même seul et accentue son avance à 8 km du sommet.

 

Dans le peloton, Pierre Rolland fait une excellente impression et attaque à 4.5 km de Risoul. Rejoint, c’est ensuite le maillot jaune qui place une banderille.

 

Devant, Rafal Majka (TCS) file et s’impose en solitaire avec 24 secondes d’avance sur Nibali, 2e de l’étape. Pierre Rolland a fait une très belle ascension et termine 12e à Risoul. Au classement général, il fait son entrée dans le Top 10. ©A-C